top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurnathalie mathurin

Le véritable sens de la délivrance : libération du péché et vie en Christ

Comment comprendre la véritable délivrance selon les Écritures ? La délivrance est un sujet qui intéresse beaucoup de chrétiens de nos jours. Pourtant, ce terme est souvent mal compris ou utilisé de manière erronée. La véritable délivrance telle qu'elle est enseignée dans la Bible n'a rien à voir avec l'expulsion de démons comme beaucoup le croient.


un groupe de 3 femmes en extérieur entourées de fleurs et souriantes

Examinons ensemble ce qu'enseignent réellement les Écritures à ce sujet.


Tout d'abord, il est important de noter que le mot délivrance dans le Nouveau Testament fait toujours référence à un passage d'un état à un autre. L'exemple type est la délivrance des esclaves qui consistait à les sortir de leur état de servitude pour en faire la propriétéde quelqu'un d'autre. De la même manière, notre délivrance en Christ nous a fait passer de l'état de captivité au péché à un état de liberté en lui. 


Plusieurs versets appuient cette compréhension.


Romains 7:24-25 parle ainsi de notre délivrance de " la loi du péché et de la mort"  pour entrer dans "la loi de l'Esprit de vie en Jésus Christ.


2 Cor 1:10 affirme que Dieu "nous a délivré de la mort". Ces passages montrent clairement que la délivrance chrétienne concerne avant tout notre libération du péché et de la condamnation, non l'expulsion de démons. D'autres textes donnent des précisions sur le moyen de notre délivrance.


Romains 8:2 parle de notre affranchissement "de la loi du péché" par le sang de Jésus. 


2 Pierre 2:9 affirme que le Seigneur "s'est délivré les hommes pieux [...] des injustes". C'est donc l'œuvre accomplie par Jésus sur la croix qui constitue le fondement de notre

délivrance, non des exorcismes.


Enfin, les exemples bibliques de délivrance montrent toujours qu'il s'agit de libérer des persécutions ou adversaires pour un but précis, comme la poursuite d'un ministère. Ainsi, la délivrance n'est jamais laissée au hasard mais introduite à une nouvelle relation avec le libérateur.


En définitive, la vraie délivrance selon la Bible concerne avant tout notre libération du péché et de la mort par l'œuvre du Christ. Elle se fonde sur la croix et a pour but de nous introduire à une vie sainte sous la souveraineté de Dieu.


Pourtant, lorsqu'on se penche attentivement sur ce que dit réellement la Bible à ce sujet, on s'aperçoit que certaines idées reçues ne correspondent pas toujours au message biblique.


Selon l'Écriture, la délivrance ne consiste pas à chasser des démons de manière spectaculaire. Certes, Jésus a chassé des démons lors de son ministère terrestre, mais ce n'est pas ce qu’on appelle la délivrance. Cette action s’appelle « expulser » ou « chasser » les démons. En effet, quand on regarde les textes de référence sur ce sujet, notamment dans les Évangiles et les Epîtres, on voit que la vraie délivrance dont parlent Jésus et les apôtres est spirituelle. C'est ce qu'indique clairement Jésus dans Luc 4:18 lorsqu'Il se présente en disant : "l'Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu'il m'a oint pour annoncer la Bonne Nouvelle aux pauvres. Il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour prêcher aux captifs la délivrance et aux aveugles le recouvrement de la vue." On voit ici que la délivrance est rattachée à la prédication de l'Évangile. La délivrance est donc un message. De même, dans Marc 16:15-16, lorsque Jésus envoie Ses disciples prêcher, Il dit : "Allez dans le monde entier et prêchez l'Évangile à toute la création. Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné." 


La délivrance passe par la prédication de la Bonne Nouvelle et la foi en Jésus-Christ.


Cela se comprend mieux à la lumière du sacrifice de Jésus sur la croix. En effet, comme l'explique par exemple Colossiens 1:13-14, c'est grâce à la mort de Jésus sur la croix que nous sommes délivrés du pouvoir des ténèbres : "Dieu nous a délivrés du pouvoir des ténèbres et nous a transférés dans le royaume de son Fils bien-aimé, en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés." La délivrance biblique consiste donc en un pardon spirituel, une libération de l'emprise du mal et de la condamnation éternelle, obtenue par la grâce de Dieu à travers la mort expiatoire de Jésus. Elle est annoncée dans la prédication de l'Évangile que chaque chrétien est appelé à partager autour de lui. C’est pourquoi, si tu as cru dans ton cœur et confessé de ta bouche que Jésus est Seigneur, mort et ressuscité , tu seras sauvé, donc délivré (Rm 10 :9-10).


Pourtant, ce concept est souvent mal compris voire instrumentalisé de nos jours.


Regardons ce qu'enseignent réellement les Écritures à ce sujet. 

Même si Jésus a chassé des esprits impurs, la Bible n'associe jamais le terme "délivrance" à cette action. Le mot grec traduit est "aphésis" qui signifie "pardon des péchés" (cf. Luc 4:18). La délivrance biblique est donc avant tout spirituelle. Elle consiste en notre libération du péché, de l'emprise du diable et un renouvellement de la pensée. Comme l'explique Colossiens 1:13, nous avons été "délivrés de la puissance des ténèbres" et transportés "dans le Royaume de son Fils bien-aimé". C'est ce qu'a accompli Jésus par sa mort sur la croix, détruisant ainsi "celui qui avait l'empire de la mort" (Hébreux 2:14-15). Mais notre délivrance ne s'arrête pas là. 


Plusieurs versets préfigurent qu'un libérateur viendrait de Sion, symbole du règne du Christ (cf. Romains 11:26). Or nous sommes désormais ressuscités et assis avec Lui "dans les lieux

célestes" (Ephésiens 2:6). Ces "lieux" ne désignent pas un endroit physique mais une réalité spirituelle immatérielle. Nous régnons ainsi déjà avec le Christ dans les sphères célestes. Notre délivrance est donc totale et définitive. Recevant le pardon des péchés, nous sommes définitivement soustraits à l'emprise du malin. Celui-ci ne peut plus nous accuser avec succès (Romains 8:33). La vraie délivrance biblique est un don de grâce accordé une fois pour toutes par le sacrifice de Jésus. Plutôt que de la rechercher, célébrons en action de grâce ce que Dieu a déjà fait pour nous en Christ !


Le concept de "délivrance" fait référence à notre libération totale du péché, de la loi et de  la condamnation. C'est un état que nous avons acquis grâce à l'œuvre accomplie de Jésus Christ la croix. La délivrance ne doit pas être perçue comme un processus en cours, mais comme une réalité déjà effective dans la vie du croyant. 

Lorsque nous avons cru en Jésus, nous avons été délivrés une fois pour toutes. Le péché n'a désormais plus aucun pouvoir sur nous (Romains 6:14). 


Cette délivrance totale est illustrée dans plusieurs passages clés des Écritures :


- Jean 8:36 nous dit que si le Fils nous affranchit, nous serons "réellement" libres. Cela implique qu'il existe des simulacres de liberté, mais que seule la délivrance par Jésus est authentique.

- Romains 8:1-4 affirme que pour ceux qui sont en Jésus-Christ, il n' y a plus aucune condamnation, car la loi de l'Esprit de vie en Christ Jésus nous a délivrés de la loi du péché et de la mort.

- Galates 3:13 montre que le Christ nous a délivrés de la malédiction de la loi en devenant lui-même malédiction à notre place. Cette délivrance avait été préfigurée dans l'Ancien Testament. La prophétie d'Abdias annonçait une délivrance et une sainteté

sur la montagne de Sion (Abdias 1:17), ce qui fait référence à l'œuvre rédemptrice accomplie par Jésus. 


En conclusion, la vraie délivrance n'est pas un processus mais un état acquis. Celui qui est en Christ a été totalement libéré du péché, de la loi et de la condamnation. Il peut maintenant vivre dans la paix, la justice et la sainteté en racine de son salut.


13 vues

Comments


bottom of page